Paiement mobile domestique: Bank Al Maghrib publie sa décision réglementaire

| Le 14/11/2018 à 19:46

Bank Al-Maghrib vient de publier sur son site web un document portant sur la décision réglementaire relative au paiement mobile domestique.

Lors du point de presse tenu mardi 13 novembre à Rabat, la banque centrale a fait savoir qu’elle a prévu une réglementation spécifique au paiement mobile dans le cadre de ses missions de surveillance et de supervision.

Le Wali de Bank Al-Maghrib a en effet émis une décision réglementaire ayant pour objectif de fixer les règles régissant le paiement mobile domestique devant être observées par les banques et établissements de paiement, et a prescrit également des mesures concernant la protection des usagers de cet instrument.

>> Lire également: Paiement mobile: Les premiers détails sur le fonctionnement du marché

lire aussi
  • | Le 14/11/2018 à 19:46

    Paiement mobile domestique: Bank Al Maghrib publie sa décision réglementaire

  • Sara El Hanafi | Le 14/11/2018 à 16:34

    Transformation digitale: La BCP dévoile sa "Squad Factory"

    La Squad Factory a participé à différents projets de transformation digitale au sein de la BCP, depuis que celle-ci a été initiée par la banque en 2016. D'autres projets sont à leurs phases finales de développement.

  • M. Ett. | Le 14/11/2018 à 16:34

    Réserves de change: la baisse de l’encours n’est pas inquiétante

    La baisse des réserves internationales de Bank Al-Maghrib nettes n’est pas alarmante, s’accordent à dire les professionnels du marché. Explication. 

  • A.L | Le 14/11/2018 à 15:17

    Assurances: les primes émises progressent de 6,4% à fin septembre 2018

    Au titre des neuf premiers mois de l’année en cours, les primes émises par le secteur des assurances ont totalisé 31,2 MMDH, en hausse de 6,4% en glissement annuel, selon les dernières statistiques de l’Acaps. En termes de placement, l’encours a atteint 168 MMDH. Durant les trois derniers mois (juin-septembre), les compagnies se sont davantage orientées vers le marché des taux. Jusqu’à fin juin, elles privilégiaient toujours les actions.