Transformation digitale: La BCP dévoile sa « Squad Factory »

Sara El Hanafi | Le 14/11/2018 à 16:34

La Squad Factory a participé à différents projets de transformation digitale au sein de la BCP, depuis que celle-ci a été initiée par la banque en 2016. D'autres projets sont à leurs phases finales de développement.

C’est la course à la transformation digitale chez les entreprises marocaines, et plus particulièrement chez les banques. Le groupe Banque Centrale Populaire a dévoilé, ce 14 novembre à Casablanca sa "Squad Factory", un lieu où différentes solutions digitales sont conçues, développées et expérimentées, avec comme objectif primordial l’amélioration de l’expérience et du parcours client.

La Squad Factory, littéralement "usine d’escouades" en français, comprend une série de petits groupes composés de profils clés de la transformation digitale, du développeur au spécialiste de l'expérience client, en passant par l’analyste de données. Les membres d’une seule escouade sont mobilisés autour d’une mission précise et limitée dans le temps.

Un procédé qui a abouti à différents projets de transformation digitale au sein de la BCP, depuis que celle-ci a été initiée dans la banque en 2016.  

Le groupe bancaire a également présenté une sorte de bouquet digital, qui est à ses phases finales de développement par la Squad Factory. Ce bouquet concerne notamment le crédit immobilier, la solution de paiement mobile BPAY et l’application de mobile banking Pocket Bank.

Pour le crédit habitat, la BCP promet, à travers un site web dédié, d’octroyer un accord de financement immobilier en ligne. Un procédé valable aussi bien pour les clients BCP que pour les prospects.

"Je tiens à préciser qu’il s’agit bien d’une offre personnalisée et non pas d’une simulation", a souligné Hassan Debbagh, DGA en charge de la Banque des particuliers et des professionnels au groupe BCP. "C’est une offre basée sur le profil du client, de son score, etc.".

Bien évidemment, une fois que le client accepte la proposition commerciale, les pièces justificatives pour toute information déclarée auparavant sont nécessaires.

La BCP a également mis en exergue le travail d’une de ses squads sur sa solution m-wallet BPAY. Hassan Debbagh affirme que la solution a déjà été testée avec un réseau de Taxis à Casablanca, et a abouti à des résultats satisfaisants.

"Nous nous sommes également connectés à la plateforme de Switch d’interopérabilité, et donc nous sommes prêts à démarrer", a ajouté M.Debbagh.

La Squad Factory se penche aussi sur Pocket Bank, la solution mobile banking de la banque : "Pocket Bank a été développée il y a quelques années mais elle a atteint ses limites", explique M. Debbagh. "Aujourd’hui nous nous lançons sur une solution nouvelle génération de l'application, qui sera disponible bientôt".

D’une autre part, notre interlocuteur affirme que le parcours digital a permis à la banque de réduire drastiquement le temps administratif alloué à l’entrée en relation avec les clients, de 45 min à 15 min actuellement: "Aujourd’hui, ce sont 70% des ouvertures de comptes qui se font via ce canal digital. Cette entrée en relation est divisée en deux process : une étape de pré-ouverture qui se fait sur le digital, et une seconde étape en agence".La Squad Factory de la BCP a également permis de revoir et de repenser sa plateforme e-banking "Chaabi Net", qui compte aujourd’hui 1,2 million d’utilisateurs.

lire aussi
  • | Le 14/11/2018 à 19:46

    Paiement mobile domestique: Bank Al Maghrib publie sa décision réglementaire

  • Sara El Hanafi | Le 14/11/2018 à 16:34

    Transformation digitale: La BCP dévoile sa "Squad Factory"

    La Squad Factory a participé à différents projets de transformation digitale au sein de la BCP, depuis que celle-ci a été initiée par la banque en 2016. D'autres projets sont à leurs phases finales de développement.

  • M. Ett. | Le 14/11/2018 à 16:34

    Réserves de change: la baisse de l’encours n’est pas inquiétante

    La baisse des réserves internationales de Bank Al-Maghrib nettes n’est pas alarmante, s’accordent à dire les professionnels du marché. Explication. 

  • A.L | Le 14/11/2018 à 15:17

    Assurances: les primes émises progressent de 6,4% à fin septembre 2018

    Au titre des neuf premiers mois de l’année en cours, les primes émises par le secteur des assurances ont totalisé 31,2 MMDH, en hausse de 6,4% en glissement annuel, selon les dernières statistiques de l’Acaps. En termes de placement, l’encours a atteint 168 MMDH. Durant les trois derniers mois (juin-septembre), les compagnies se sont davantage orientées vers le marché des taux. Jusqu’à fin juin, elles privilégiaient toujours les actions.